mardi 18 décembre 2007

Vogue à la menthe

Quand j’étais ado, pour être sincère, les nanas qui fumaient des Vogue à la menthe, je me foutais allègrement de leurs gueules. Et puis il y a eu cette infirmière.
Je ne sais pas si vous avez un peu traîné les hôpitaux, mais ce n’est pas une légende, la tabagie des infirmiers. En ce qui concerne les médecins, je ne saurais vous dire. Je n’ai partagé qu’un café avec le chef de service qui n’avait de cesses de me faire arrêter le CAFÉ et le TABAC !
Pour en revenir aux infirmières… Une femme qui fume des Vogue, à fortiori dans un hôpital, fume moins qu’une pocharde qui fume des malbaks dans un bistrot… Et ? Et ? Et elle pue moins de la gueule. Elle pue plus de la gueule qu’une fille qui ne fume pas, me direz vous… Certes, mais personne n’est parfaite

.
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais depuis que le tabac est plus dangereux que jamais (bientôt nous n’auront plus le droit de fumer dans les bars tabac PMU, et c’est normal parce que le tabac c’est du poison ! Le PMU, c’est le MAL ! A mon avis il faudrait interdire le PMU dans les Bar Tabac PMU) l’alcool semble perdre un peu de sa nocivité. Avant, c’était « Boire ou conduire, il faut choisir ! » « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas !»…
Et qu’est ce que j’entends dans un spot TV ? Un truc du genre, au-delà de 0,5 grammes, il faut faire gaffe ??!! Je rêve !
C’est à partir de combien, au-delà de 0,5 grammes, qu’il faut faire gaffe ? 1 ou 2 litres ?
WWaw… On sent bien la puissance des lobbies des pinardiers sur notre gouvernement presque tout beau tout neuf.

4 commentaires:

manu-xyz a dit…

Et c'est bien vrai ce que tu dis, sauf que les 0,5 gr, tu les atteints en buvant deux verres de pinards et un apéro (enfin, tu me diras que c'est selon la tolérance à l'alcool et la corpulence d'un individu).

J'ai fréquenté pas mal les hostaux, normal, j'étais secouriste dans mon jeune temps et je ramenais régulièrement du mauvais état à réparer. Oui, je confirme : ça bombardait pas mal dans le corps médical et para-médical...

Phaphe a dit…

Je sais pas si ça donne de la classe de fumer des vogue, mais en tout cas, ça en donne à ta nouvelle peinture.
Mais putain, y a des clopes partout dans tes peintures en fait !
Je viens d'arrêter de fumer en plus, ça va être dangereux de revenir ici...

Déserts a dit…

Manu > Alors, je sais que c’est subtil, mais je te laisse juge :

http://www.dailymotion.com/video/x3nk68_securite-routiere-roue-de-la-chance_ads

http://www.dailymotion.com/video/xy4i5_pub-securite-routiere-novembre-2003_ads

Franchement, ça rime à quoi qu’on encense les pinardiers et que d’un autre côté on nous dise faites gaffe à pas bouffer trop gras sinon vous risquez de crever tout doucement ??!!
Moi, je suis toujours rentré à pinces après une fête du beaujo. Comment ça je ne conduis pas ? Je ne vois pas le rapport ^^

Phaphe > Mais non, ce n’est pas classe de fumer ! Ce qui est classe c’est la fête de la bière avec des chants tyroliens !!! Ah, ah !!!
Et fumer, ça pue, on t’a dit, reste une femme qui sent bon ! Surtout depuis qu’une cartouche de clope coute le prix d’un triple mezzé dans un futur restau non-fumeur !

Longue vie à vous, et bon joyeuses poulardes !

manu-xyz a dit…

Ça ne rime à rien. D'accord avec toi. Comme tu le dis, on nous rabâche les oreilles avec "ne manger pas gras, évitez de grignoter entre les repas, manger 5 fruits et légumes par jour, fumer tue" Mais attention, sur les bouteilles d'alcool on ne mettra jamais : "picoler peut tuer" mais "à consommer avec modération" parce que le pinard, le ricard, le cognac, l'armagnac etc. C'est de la production française de grande tradition et faut pas que les pinardiers se retrouvent mis à l'index. On ne va pas discourir sur le sujet alors que c'est la Noël et qu'il y aurait beaucoup à dire.

Autrement, quelle énergie dans tes toiles !!!