lundi 28 avril 2008

Carreau



Les graphistes et les plasticiens qui prétendent conceptualiser autre chose que leurs propres névroses, lorsqu’ils n’obéissent pas aux lois du marché, me font bien marrer.
Si l’on interroge Wikipédia à propos de Bertrand Lavier (je ne vise pas ce pauvre homme en particulier, mais le fait est que j’ai eu le bonheur d’admirer Brandt sur Haffner non loin d’un porte bouteille de l’Autre quand j’étais gosse) on peut lire : « Bertrand Lavier interroge les rapports de l'art et du quotidien ainsi que la nature de l'œuvre d'art en plaçant dans un environnement socialement identifié comme lieu d'exposition d'œuvres d'art … »
C’est là qu’il est important de vous dire que mon fils a la même passion. Depuis quelques mois, il empile des cubes polychromes, les expose et baptise son œuvre Le Grand Phare. Ou encore, dans le même esprit, il empile des modèles réduits d’automobiles et s’écrit : « Statue Voiture ! » (sic)
Mon fils est un Nouveau réaliste de deux ans et demi.

7 commentaires:

manu-xyz a dit…

Je suis un esprit primaire (selon certain) qui n'entrave que dalle à l'art moderne conceptuel et intellectuel. Aussi, ne suis-je pas fan des "oeuvres d'arts" que tu nous décris considérant qu'avoir trouver un concept et l'ériger en système (ou machine à fric, c'est selon) c'est pas de l'art. Exemple : un four à micro-onde posé sur un gogue n'est pas, pour moi, une sculpture.

Mais je suis un esprit primaire...

Tout ça pour dire que je préfère tes toiles qui témoignent d'autres choses (vision, talent, travail, coeur etc.) ainsi que les sculptures de ton fils.

Déserts a dit…

Humour, Manu, Humour...

VinZ6EKO a dit…

Hello, moi aussi je maudit Duchamp d'avoir conceptualisé l'art avec son con de chiotte mais bon, c'est fait et d'autre se sont enfilé dans cette brèche au plaisir des critiques et du marché "pseudo-intellectuel"...
Haha, je savais qu'en venant ce lundi sur ta page, j'y trouverai de la nouvelle créa, un week end d'artiste, normal pour un artiste!
Dans ton émotionnel, pourquoi n'as tu pas mis de cartes noires? que signifie le nombre des dés? et pourquoi ce nouvel opus me plait tant?? Tant de questions à intellectualiser?!
ps: si ton fils arrive à vendre mieux que toi ses oeuvres, profiteras-tu de lui?
En attendant, bonne semaine!

Kaju a dit…

éclat de rire sur la dernière phrase :)
hmm, je peux pas parler pour les autres, et je me considère pas vraiment comme artiste, mais il m'arrive de peindre des images "intellectualisées", pour parler de choses qui me touchent, par métaphore ou indirectement... pas uniquement mes névroses. (ou peut être que si, je sais plus, mon dieu !)
toujours est il qu'il me parait possible de proposer des réponses plastiques à de simples interrogations, a des questionnements qui varient d'un très personnel a des choses plus éloignées de soi.

Bon. ton fils n'a plus qu'à comprendre qu'une statue en fausses voitures est pas la même chose qu'une statue en vraie voitures, et il sera sur une très mauvaise voie.
Fous le devant la télé un peu plus.

Déserts a dit…

Vinz > Tu m’as démasqué comme peintre du dimanche ! Ah, ah !
Que de véhémence envers ce pauvre Marcel… Paix à son âme !
(Jamais je n’exploiterai le petit chérubin… Quoique…Hé ! Hé ! )

Kaju > Tu ouvres la voie au Nouveaux Subconceptualistes ! Tu es un juste ! Bienvenue !

Manon. a dit…

Ah non, je voudrais juste faire un petit rappel.
Trop de véhémence à accabler Duduche, qui lui-même ne considérait pas Sa pissotière comme oeuvre, tout comme, si je me souviens bien, il ne l'a pas mise de son propre chef en Galerie.

D'autres l'ont fait, et effectivement ont ouvert la brèche des frontières de l'art, du dedans et du hors les murs.

Déserts a dit…

Tu sais bien que j'ai raison, Manon :]