vendredi 13 juin 2008

Robert

« Je vous emmerde », quand il adressait aux autres. « Vas te coiffer », quand il s’adressait à moi, et « vivement ce soir qu’on se couche » était son « amen ».
Tous des cons, de toute façon…



Acrylique sur toile 38 x 46 cm – Cliquez pour agrandir.

3 commentaires:

cui-cui a dit…

Cui-cui de Malakoff fait un petit vol du côté de la tourbière, histoire de prendre des nouvelles (de façon tout à fait indirect, certes). Il y avait un petit moment que je n'étais pas venue, je vois que tu persévères et tu as bien raison car ta technique s'affine et tu progresses "crescendo"...
Impressionnant, le portrait "Dissymélode", l'intensité du regard y est et le clair-obscur est très chouette. Et si cui-cui voulait se faire tirer le portrait par son ami... qu'en penses-tu ?
Bisous.

Kaju a dit…

c'est bien papal cette histoire, dis donc !

Déserts a dit…

Merci Cui-Cui !
Et bien évidemment, de suis partant.
Je me demande quand même si cette sollicitation n’est pas motivée par le fait que je me suis calmé sur les nus récemment :]
A bientôt !

Kaju, Oui, mon grand-père avait quelque chose de papal. Mais qui « vous emmerde » :-P