jeudi 24 janvier 2008

Souffle Las

Il faut croire que mes inspirations se passent d’exubérances ces derniers temps. Le souffle n’est pas plus court ni trop calme. Assurément trop perplexe.
A force d’exigence, peut-on devenir stérile ? Aujourd’hui, le temps est un ennemi.

8 commentaires:

Hubert de Lartigue a dit…

Je pense à L'absinthe de Degas. Profond Bertrand.

Calamity a dit…

Pareil, j'aime bien les deux dernières, posées...

Kaju a dit…

très élégant !

Déserts a dit…

Hubert >Ah, Ah ! Tu es vil flatteur !

Calamity > Il faudra que je t’y pause un jour également :]

Kaju > Tu me dis ça parce qu’elle est habillée ! Avoue !

Lazy girl a dit…

J'aime son air triste et mélancolique...

Déserts a dit…

Merci, Lazy.
Très heureux de te croiser ici.

nathalie a dit…

merci pour ton commentaire sur mon blog, je suis ravie d'être passé sur le tiens, c'est vraiment superbe ce que tu fait. Quesce que j'aurais aimé rentrer dans une école d'art...sincérement je trouve que tu es trés fort:) j'en croise beaucoup des gens comme ça dans mon travail. je suis moi même las de mes directeurs^^

Déserts a dit…

Merci, attention l’abus de compliments peut faire… Beaucoup de bien :]
Je n’ai pas fait d’école d’art non plus. L’occasion ne s’y est pas prêtée. J’aurais également aimé.


P.-S. Il y a un bug sur le lien de ton site.